Petit compte rendu du CTA du lundi 22 janvier 2018

Dans le second degré

– Moins 41 ETP en lycée général pour 295 élèves de moins soit une suppression pour 7,19 élèves,

– Moins 18 ETP en LP pour 117 élèves de moins soit une suppression pour 6,5 élèves,

– 81 création en collège pour 1684 élèves de plus soit une création pour 20 élèves supplémentaires.

Nous avons jugé inacceptable les suppressions de postes en lycée et en LP (nous avons été les seuls, la FSU remerciant la rectrice d’avoir fait ce qu’elle pouvait avec les moyens dont elle dispose).

Personnel de direction : 1 seul création. C’est insuffisant!

Personnels administratifs : 1 ETP c’est inacceptable !

Mouvement des administratifs : nous avons dénoncé le nouveau barème qui de fait annule les réaffectations en carte scolaire, les collègues qui ont leur poste supprimé ont autant de points (300) que les collègues en rapprochement de conjoint ou en priorité médicale.

Avec les autres syndicats nous avons demandé de rehausser à 500 les points carte scolaire pour éviter qu’un collègue soit nommé dans un poste très éloigné de son affectation actuelle si le poste est supprimé.

RIFSEOP ITRF : sera étudié lors du CTA de repli du 1er février.

Les votes

– sur les emplois second degré : 10 contre -unanimité

– sur le barème administratifs : 10 contre unanimité

– carte des formations : 1 contre (FO), 9 abstentions (FSU, UNSA, SNALC) (nous avons demandé de dissocier les votes créations et suppressions, mais la rectrice a refusé) ce qui nous a obligé à rejeter l’ensemble de la carte. (Voir  carte des formations ci-dessous)

A noter que le représentant du SNALC n’a rien dit de toute la séance (ni remarque, ni déclaration), est parti avant la fin comme à son habitude, sans récupérer les documents DGH collèges lycées.. à vous de juger.

 

Vous aimerez aussi...